& rétrospective

Bienvenue dans ce panorama retraçant 200 ans d’inventions, d’innovations et de succès. Un passionnant voyage dans le temps qui vous permettra de découvrir les grandes dates des deux siècles d’histoire de Koenig & Bauer.

Bonne lecture !

1774

Friedrich Koenig, inventeur de la presse à cylindre et pionnier de l’entreprise voit le jour le 17 avril 1774 à Eisleben, en Thuringe.

1783

Naissance d’Andreas Bauer le 18 août 1783 à Stuttgart. Le mécanicien de précision s’associera avec Friedrich Koenig pour fonder la manufacture de presses rapides Koenig & Bauer.

1812

En 1806, Friedrich Koenig quitte l’Allemagne pour l’Angleterre, berceau de la révolution industrielle très en avance sur les autres pays, et présente en 1812 avec Andreas Bauer la première presse à cylindre en fer.

1814

L'impression en novembre 1814 à Londres du « Times » sur une presse à double cylindre actionnée par la vapeur mise au point par les deux pionniers marque le début de l’industrialisation de l'impression et de la diffusion de l’information dans de plus larges franges de la population.

1817

L’esprit pionnier dès les débuts ! Avec la fondation de la manufacture de presses rapides Koenig & Bauer dans le monastère d'Oberzell près de Wurtzbourg, la production industrielle commence 25 ans avant le début de l’industrialisation en Allemagne.

1828

L’installation de la première manufacture de papier de Bavière dans le moulin du monastère de Münsterschwarzach permet à la jeune entreprise de survivre à l’effondrement du marché suite à la révolution de Juillet de 1830 à Paris.

1855

Andreas Bauer et la veuve de Friedrich Koenig, Fanny, l’une des premières femmes manager d’Allemagne, fondent la caisse de maladie de l’usine, ancêtre de l’actuelle caisse d'assurance maladie d'entreprise – mettant ainsi en place une politique sociale dans l’entreprise bien avant Bismarck.

1866

À la mort d’Andreas Bauer, Wilhelm et Friedrich Koenig junior reprennent la direction de l’entreprise et poursuivent les innovations techniques et sociales.

1868

Deux ans plus tard, ils créent une école d’apprentissage au sein de l’usine. Aujourd’hui, cette école professionnelle, l’une des rares intégrées directement à une usine en Allemagne, continue à former des techniciens de très haut niveau.

1873

La 2 000e machine quitte les ateliers de Koenig & Bauer ! Et l’entreprise, toujours soucieuse du bien-être des travailleurs, inaugure cette même année une caisse d’assurance des invalides, veuves et orphelins.

1876

Les exigences en matière de vitesse d'impression vont croissant. En plus des presses feuilles, Koenig & Bauer met au point la première rotative, qui sera livrée au Magdeburgische Zeitung.

1886

L’expansion de Koenig & Bauer continue. Albrecht Bolza, petit-fils de l’inventeur, rejoint l’entreprise et Edgar Koenig, neveu de Friedrich Koenig, invente la première rotative à cône.

1895

Quelques années avant le début du XXe siècle, la 5 000 presse rapide est fabriquée à Oberzell.

1901

Un nouveau site ! Les inventions se succèdent et l’entreprise en pleine expansion est désormais à l’étroit dans le monastère. Une nouvelle usine est construite sur l’autre rive du Main – là où se trouve aujourd'hui encore le siège de Koenig & Bauer.

1910

Les innovations s’enchaînent ! L’excellente qualité d’impression de la nouvelle presse à feuilles quatre couleurs Iris séduit les inventeurs et les clients de Koenig & Bauer se font de plus en plus nombreux.

1912

Les presses fabriquées à Wurtzbourg sont réputées dans le milieu de l'imprimerie pour leur grande qualité. Aussi la première rotative typo est-elle bientôt livrée à Berlin.

1923

Avec la première presse à accumulation pour l'impression de billets de banque en couleur, Koenig & Bauer s’affirme en précurseur de l’impression fiduciaire, un secteur dans lequel le constructeur est chef de file depuis plusieurs décennies. Cette machine permet à l’entreprise de survivre à l’hyperinflation des années 1920.

1931

Représentant la quatrième génération de la famille fondatrice, le Dr. Hans Bolza devient président du directoire de l’entreprise transformée en 1920 en société par actions. Il dirigera Koenig & Bauer jusqu’en 1971 – 40 années décisives qui verront la destruction du site lors de la seconde guerre mondiale et sa reconstruction.

1951

Le Dr. Hans-Bernhard Schünemann entre chez Koenig & Bauer. Après plusieurs inventions décisives, l'ingénieur au talent exceptionnel est adopté par le Dr. Bolza en 1959. Président du directoire de 1971 à 1995, il mettra l’accent sur le développement de nouvelles machines et la croissance du futur groupe.

1952

Le début de la coopération avec le Suisse « Organisation Giori » est l’un des heureux hasards de l’histoire de l’entreprise. Elle assure en effet à Koenig & Bauer la position de leader en matière de machines pour la fabrication de billets de banque. Peu après, les premières presses à timbrer Koebau-Giori-Intagliocolor et presses offset Koebau-Giori-Simultan sortent des chaînes de montage.

1958

La presse à deux tours Condor, qui bat tous les records de vitesse, connaît un grand succès en Allemagne comme à l’étranger. Près de 2 000 exemplaires sont livrés.

1962

La première rotative typo Koebau-Courier destinée au « Main-Post » de Wurtzbourg est suivie par un grand nombre d’autres rotatives offset.

1964

Lancement de la fabrication en série de la presse feuilles typo Rotafolio sur le nouveau site de Trennfeld.

1969

La première rotative offset de la gamme Commander, qui n’a cessée d’être perfectionnée depuis et est aujourd'hui exploitée par d’innombrables sociétés de presse, est livrée par Koenig & Bauer en Belgique.

1972

Encore un modèle plébiscité ! Lors de la drupa, la rotative labeur offset Koebau-Compacta suscite l’enthousiasme des professionnels.

1974

Le temps des records ! La Jumbo-Courier avec une laize de 2,52 m demeure à ce jour la rotative de presse offrant la plus grande largeur de bande du monde. Avec ses 15 000 feuilles/h, la nouvelle Rapida SR III reste longtemps la presse moyen format la plus rapide au monde.

1986

La Rapida 104 construite en ligne, qui atteint 15 000 feuilles/h, est l’ancêtre des Rapida actuellement fabriquées à Radebeul.

1988

Koenig & Bauer livre la plus grande rotative du monde pour l’impression de journaux en flexo au Daily Mail à Londres. La « dame de fer », Margaret Thatcher, assiste à l’inauguration des huit machines Flexo-Courier.

1990

Naissance d’un groupe . Koenig & Bauer et Albert-Frankenthal participent pour la première fois ensemble à la drupa 1990 en tant que groupe Koenig & Bauer-Albert (KBA).

1991

Koenig & Bauer acquiert la majorité du capital du constructeur de machines d'impression Planeta de Radebeul près de Dresde. La nouvelle filiale prend le nom de KBA-Planeta AG.

1995

Koenig & Bauer AG fusionne avec Albert-Frankenthal AG pour former Koenig & Bauer-Albert AG (KBA). La nouvelle gamme Rapida grand format fait fureur à la drupa. Elle permet à KBA Radebeul d’accéder immédiatement au rang de chef de file du marché en grand format.

1997

Offset et numérique réunis : KBA-Planeta présente lors du salon PRINT à Chicago la ligne Computer-to-Press 74 Karat développée en coopération avec la société israélienne Scitex Corp. C’est le premier pas vers l’impression numérique.

1998

Les sociétés Koenig & Bauer-Albert AG et KBA-Planeta AG fusionnent pour former une société mère nettement plus grande qui prend le nom de Koenig & Bauer AG (KBA).

2000

KBA présente à la drupa 2000 la KBA Cortina, un concept révolutionnaire pour l'impression de journaux du 21e siècle, et fait sensation avec de nombreuses innovations en offset feuilles et rotatif, ainsi que pour l’impression verte

2001

L’acquisition de De La Rue Giori SA assure à Koenig & Bauer le leadership définitif sur le marché des machines d'impression de billets de banque. La nouvelle filiale est rebaptisée KBA-Giori S.A., puis KBA-NotaSys S.A.

2003

Koenig & Bauer est également le premier dans le domaine des rotatives de presse triple laize avec la KBA Commander 6/2 pour le Tages-Anzeiger à Zurich. KBA Radebeul confirme sa supériorité en matière de grands formats avec la génération super grand format des Rapida 205 et 185.

2004

Avec la reprise de Metronic GmbH à Veitshöchheim, KBA se lance sur le marché en pleine croissance des technologies de marquage industriel. Les systèmes d'impression jet d'encre, laser, par transfert thermique et estampage à chaud sont intégrés dans les lignes de production et de conditionnement

2005

Avec le rachat du constructeur tchèque de machines d’impression Grafitec à Dobruška, le groupe dispose désormais d’un site avec des coûts de production réduits.

2006

Grâce à la reprise de LTG Print Systems Holding GmbH et à sa fusion avec Bauer + Kunzi pour former KBA-MetalPrint GmbH à Stuttgart, KBA devient également numéro un mondial de l’impression sur métal. L’éventail de produits destinés à l’impression d'emballages s’élargit.

2008

Pole position en moyen format : la nouvelle KBA Rapida 106 s’affirme à la drupa comme la championne du monde des temps de calage et détient également depuis 2012 le record de vitesse en moyen format avec 20 000 feuilles/h.

2012

À l'assaut de l'impression numérique grand volume : KBA présente à la drupa la RotaJET 76, première rotative jet d'encre pour l’impression numérique couleur. En offset feuilles grand format, la nouvelle Rapida 145 qui imprime 17 000 feuilles/h repousse les limites.

2013

KBA reprend Kammann Maschinenbau GmbH et la société italienne Flexotecnica S.p.A., ajoutant ainsi à son offre des machines pour la décoration de corps creux et lignes pour l'impression d’emballages souples.

2014

La rotative jet d'encre RotaJET VL, la plus grande à l’époque avec une laize de 1,68 mètre, entre en service chez le spécialiste de l’impression de décoration allemand Interprint.

2015

En coopération avec le groupe américain HP Inc., KBA-Digital & Web présente la plus grande rotative jet d'encre du monde, la HP T1100S PageWide Web Press dédiée à l’emballage en ondulé et construite à Wurtzbourg.

Mise en place d'une nouvelle structure juridique avec la holding Koenig & Bauer AG et les unités d’exploitation KBA-Sheetfed Solutions, KBA-Digital & Web Solutions, KBA-NotaSys et KBA-Industrial Solutions.

2016

KBA reprend le fabricant de platines de découpe Iberica et présente pour la première fois à la drupa des solutions post-presse ainsi qu'un nouvel éventail de services sous le label KBA 4.0.

2017

En septembre 2017, Koenig & Bauer célèbre le bicentenaire de l’entreprise avec des invités venus du monde entier.